La cup menstruelle

Publié le par Petite plume

La cup menstruelle

Comme vous pouvez le voir, je profite d'avoir du temps pour élargir le champ de mes articles. Je ne vais en effet plus parler uniquement du CRPE ou de la vie de PES, mais également de ma vie de femme (et oui, comme l'indique le sous-titre de mon blog me direz-vous ;) ).

Aujourd'hui, un sujet un peu plus intime et surtout féminin : la cup menstruelle !

Mes protections hygiéniques

J'ai eu mes règles à 14 ans et j'ai commencé avec des serviettes. J'ai mis du temps à passer aux tampons, pour raisons personnelles, mais je les utilise depuis bien longtemps.

Depuis quelques temps, j'entendais parler de la cup et je trouvais l'idée super : plus besoin d'en acheter tous les mois, moins de déchets, plus de liberté puisqu'une autonomie de 8 heures ! Pour autant, je ne me suis pas lancée tout de suite.

Le déclic s'est fait pendant la lecture du livre Zéro déchet, de Béa Johnson (son site). Je me suis donc lancée il y a peu !

La cup, mon expérience, mon avis

La petite notice est claire, elle explique bien et les dessins aident aussi. Je ne suis pas du tout déçue, au contraire.

Je ne l'ai testée qu'une seule fois (enfin, 2 jours de mes dernières règles), mais je l'ai déjà adoptée ! Je ne vous cache pas que pour la toute première utilisation, j'ai mis une serviette, histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise au cas où. Mais rien, donc nickel ! Je ne l'ai juste pas essayée la nuit, je ne dormais pas chez moi, donc je n'ai pas tenté. Je conseille de la tester dans des "conditions favorables" dirais-je : chez soi pour la nuit au moins, sans avoir des activités particulières dans la journée (pas pour la journée parc Astérix par exemple ;) ). Pour la retirer, je conseille la douche pour la première fois et de manière générale un endroit où l'on puisse la laver (au savon) avant de la remettre.

Une fois que la cup est placée, aucun souci, aucune gène, vraiment ! Si ce n'est pas le cas, c'est qu'elle est mal placée, donc nous avons juste à la retirer et à la remettre. L'adaptation nécessite un peu de pratique, mais on s'y fait rapidement.

Je dirais tout de même qu'il est préférable d'être à l'aise avec son corps et son intimité. Cette protection ne conviendra sans doute pas à une petite fille de 10-11 ans qui n'a pas encore découvert réellement son corps de jeune femme. Mais sinon, RAS !

Les raisons qui pourraient vous décider

Un geste pour la planète : c'est en effet un bon moyen de réduire ses déchets, surtout nos protections hygiéniques qui ne se dégradent pas vraiment facilement (et vos invités ne verront plus vos protections dans l'armoire de la salle de bain ou votre sac de voyage, la cup se range dans son pochon).

Un geste pour votre porte-monnaie : et oui, entre 15 et 30 euros pour une cup que vous gardez entre 5 et 10 ans il me semble, donc tout bénèf !

Un confort personnel : la cup peut se garder 8 heures, ce qu permet d'être plus tranquille pendant nos règles. Elle s'utilise pour tous les jours, pour le sport (même la piscine), pour la nuit, le top !

A vous de voir maintenant !

Petite plume

Publié dans Ma vie de femme

Commenter cet article

Emilie 21/07/2016 08:51

Bonjour ! Merci pour ce blog que je lis régulièrement comme je prépare le concours de professeur des écoles. Je voulais juste mentionner que vous avez laissé dans cet article deux petites fautes qui piquent un peu : "Un geste pour la planette" et "armmoire".

Petite plume 21/07/2016 09:16

Merci beaucoup ! :)

papsi 20/07/2016 16:20

J'utilise également des coupelles depuis 4 ans environ (des fleurcup plus particulièrement, ils ont plusieurs tailles de coupelles)
J'ai mis du temps avant de me lancer car je trouvais qu'il y avait un aspect un peu dégoûtant...
Mais au final pas du tout !!! C'est même moins dégoûtant qu'un tampon et il n'y a que des avantages :
1/ contrairement au tampon ou serviette: pas d'odeur car le sang ne sèche pas (pas de contact avec avec l'extérieur, donc le sang ne sèche pas)
2/ seule la coupelle est en contact avec la peau et pas le sang, depuis que j'utilise une coupelle, fini les problèmes de mycose
3/ j'ai des règles hémorragiques et j'arrive à garder la coupelle sans fuite pendant 4 heures (contre 1h30 avec un tampon max)
4/ avantages économiques
5/ meilleur pour la planète
Bref, totalement conquise

J'avoue qu'il m'a fallu un petit temps pour mettre correctement les coupelles, mais j'en suis ravie et je ne souhaite vraiment pas réutiliser de serviette ou tampons

Petite plume 21/07/2016 09:19

Merci pour ton témoignage positif ! :) Tu rajoutes des aspects auxquels je n'avais pas pensé :)